La dame blanche de Trecesson

Comme vous le savez nous avons finit la partie Française de la légende du Roi Arthur. Mais il reste encore beaucoup de légende à vous raconter, en attendant d’arriver peut être à partir en Grande-Bretagne sur la trace des chevaliers de la table ronde. Je laisse donc la place aujourd’hui à une légende de Brocéliande tout à fait indépendante : la dame blanche de Trecesson.

Le braconnier

Nous sommes au 18 ème siècle. Je suis un braconnier, je n’ai pas le choix je dois bien nourrir ma famille et même si le seigneur de Trecesson n’est pas trop dur avec nous, souvent nous manquons du minimum. Donc la nuit je sors, et je chasse.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

J’e ai vu des choses pendant ces nuits mais laissez moi vous compter ce qui m’a marqué à jamais. Je ne suis pas loin du château de mon seigneur, je cherche des lapins. Quand je vois d’un coup arriver deux hommes accompagnés de serviteurs. Ils poussent une jeune femme devant eux. Qu’elle était belle, toute de blanche vêtue, on aurait dit une mariée prête à se rendre à l’autel. Je ne savais pas à ce moment que j’étais très proche de la vérité. 

Les deux frères

Bien sur n’ayant pas le doit d’être la, et voyant deux hommes qui avaient l’air d’être des gentilshommes je me presse de me cacher dans les bois. Deux impulsions rentrent en conflit en moi. La première celle de fuir le plus discrètement possible pour ne pas me faire attraper. La deuxième de rester pour voir ce qui allait se passer. Il n’est pas courant de voir des nobles dans les bois à cette heure. Finalement la peur de me faire repérer en fuyant et la curiosité me font rester sur place.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Pendant que j’hésitais les serviteurs ont commencé à creuser un trou. La jeune femme les regarde tétanisé, des larmes lui coulent sur le visage trempant sa robe blanche. Une fois le trou achevé les deux hommes commence à la pousser dedans. Et d’un coup elle s’anime, commence à se débattre. Et crie encore et encore « Non, non mes frères arrêtez, non s’il vous plait ne faites pas ça ».

Mais les deux fréres n’ont que faire de ses suppliques, et la pousse dans le trou brutalement. Les serviteurs commencent directement à reboucher le trou sur la jeune fille suppliante, quand l’un lui répond : « Tu nous as déshonoré, c’est tout ce que tu mérites ». Et la le trou se referme sur elle vivante.

Le femme du braconnier

Choqué par ce que je viens de voir, terrorisé même par la brutalité des deux frères, je me dépêche de quitter les lieux avant que l’un d’eux ne m’attrape et ne me creuse un trou à moi aussi. Le temps que je rentre chez moi c’est quasiment l’aube. Je réveil ma femme et lui raconte tout ce que je viens de voir.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

En moins de 10 seconde, elle se lève, s’habille en me traitant de tous les noms. Pourquoi n’avais je rien fait? Pourquoi n’étais je pas allé la déterrer?Mais par ce que j’avais peur bien sur. Je ne voulais pas que ces hommes me trouvent et m’enterre à mon tour vivant. 

Mais elle ne m’écoute plus, elle est déjà en train de me tirer en courant vers le château. Il faut prévenir le seigneur me dit-elle, et vite on a peut être encore une chance. La terre est très dur à cette époque de l’année, ils n’ont pas du creuser bien loin, et elle doit avoir encore un peu d’air.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Alors nous courrons, nous courrons aussi vite que nous le pouvons, je crois que je n’ai jamais couru aussi vite de toute ma vie. Je réalise que je vais peut être pouvoir la sauver finalement, et sans me faire tuer car notre seigneur me protégera. On dit que la peur donne des ailes, mais finalement l’espoir n’est pas loin derrière. 

Le seigneur de Trecesson

Heureusement notre seigneur est un homme bon avec ceux qui habitent ses terres, il ne perd pas son temps en discours et cérémonie. Il nous reçoit de suite, et à peine notre histoire racontée, me prit de les conduire avec ses hommes vers le lieu ou la jeune fille à été enterrée.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Une fois dans la clairière, ils se dépêchent de creuser aussi vite que possible sans la blesser. « Elle est encore vivante » crie un serviteur. Le seigneur se précipite pour aider la jeune femme à sortir de la. Mais trop tard. Nous sommes arrivées trop tard, elle rend son dernier souffle dans ses bras en essayant de dire quelque chose.

Après cette histoire le seigneur fit de nombreuse recherche pour tenter de retrouver qui était cette jeune femme, qui était ses bourreaux, et pourquoi avoir fait ceci. Mais sans succès, donc il l’enterra de manière anonyme dans La Chapelle du Château de Trecesson. Quand à moi il ne me punit pas de ma lâcheté. Il me dit que ma femme et ma conscience le faisait déjà suffisamment, et que de toutes façon ce n’est pas moi qui l’avait jeté dans ce trou et enterrée vivante. Il ne me demanda même pas ce que je pouvais bien faire à cette heure dans les bois.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

On pourrait croire que suite à ça j’ai arrêté de sortir la nuit. En effet je l’ai fait pendant un temps, mais au bout d’un moment j’ai commencé à entendre des rumeurs, on aurait aperçu un fantôme criant à l’aide autour du château de Trecesson. Il aurait l’apparence d’une femme dans une robe de mariée. Et depuis je ne peux m’empêcher de sortir pour essayer de d’apercevoir une dernière fois la dame blanche de Trecesson et lui demander pardon.

Le château de Trecesson

Voila ou s’arrête mon histoire. Vous pouvez aller voir le château de Trecesson mais soyez respectueux il est toujours habité, et on ne peut visiter l’intérieur. Mais si vous passez sur la route, un détour d’une minute ou deux ne vous fera pas perdre votre temps.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Si vous voulez lires d’autres histoires sur Brocéliande tous se passe dans la catégorie : contes et légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *