Le duel entre Gauvain et Lancelot

Le désir de vengeance de Gauvain

Je suis Gauvain. Je suis le frère de Agravain, Gaheris, Gareth et Mordred. Depuis le dernier post de Arthur beaucoup de chose se sont passé, mais pas en Bretagne. Un jour peut être on enverra Lan Meri en Angleterre prendre des photos et vous les raconter.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Mais pour faire cour et que vous suiviez l’histoire. Guenièvre a été jugée coupable d’adultère avec Lancelot. Elle a été envoyée au bucher. Mes frères l’escortais. Moi j’ai préféré resté en dehors de tout ça.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Hélas, Lancelot pour la libérer a tué mes frères, sans même se rendre compte de ce qui il frappait. Il ne me reste plus que Mordred. A partir de ce jour un voile de rage m’est tombé sur les yeux. Je ne vit plus que pour le mot vengeance, et pousse mon roi à l’assouvir avec moi.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

La bataille

C’est comme cela que même après que Guenièvre fut revenu a Camelot, pardonnée par le roi, nous avons continué les batailles. Nous sommes maintenant au pied de la ville que vous appelez Angers. Nous à l’époques nous l’appelions Gannes. Lancelot et ses suivants sont a l’intérieurs. Arthur et ses troupes dont moi tenons le siège.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Le jour de notre arrivée une vieille dame est venu nous prévenir de ce qu’il se passera si nous continuons à suivre cette route. Arthur ne retirera aucun honneur de ce qu’il fait. Quant à moi qui voulait tant la vengeance je ne reverrais jamais la Grande-Bretagne. Puis elle fait demi-tour. Arthur se pose des questions, mais je lui dit que ce n’est qu’une vieille folle.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Commença alors trois mois de batailles, et de nombreux morts. Aujourd’hui tous les vassaux d’Arthur commencent à ne plus en pouvoir de cette boucherie.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Le duel

Voyant ça j’ai décidé d’accélérer les choses. J’ai envoyé un message à Lancelot, lui proposant un duel à mort. Si il gagne, Arthur retournera dans ses terres sans leur tenir rigueur de ce qui s’est passé. Si je gagne, les cousins de Lancelot survivant garderons leur terre, et redeviendront vassaux d’Arthur.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Lancelot a essayé de se défiler, disant qu’il ne voulait pas blesser ou tuer, quelqu’un qui fut un si bon amis avant. Mais je n’ai pas cédé, un bon ami oui, mais avant, avant qu’il ait tué mes frères. Le duel aura lieu demain.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Au matin nous commençons à nous battre. Et ainsi sans interruption, encore et encore. Les heures passant ils ne nous restes plus beaucoup d’armure. Arrivé midi je frappe de plus en plus fort, car c’est ainsi que je suis fait. Ma force croit et décroit avec le soleil.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Mais Lancelot tient bon, et la journée continue de passer. Et mes forces décline avec elle. Arrive le soir je ne tient quasiment plus debout, mes blessures sont nombreuses et graves. Lancelot implore Arthur d’arrêter le duel, qu’il ne doive pas me tuer. Mais Arthur ne peut rien faire. On continue donc à se battre, dans un dernier effort je me jette sur lui.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Mal m’en pris, il est habitué de la lutte et me met à terre sans soucis. Puis redemande à Arthur d’intervenir. Arthur l’informe que l’heure de la fin du duel étant dépassée il peut si il le souhaite quitter le champ en vainqueur. C’est ainsi que je le voit s’éloigner.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Hélas pour moi c’est trop tard, trop de blessures recouvre mon corps, les médecins ne peuvent rien faire, je suis condamné à mourir dans les semaines suivantes, comme me l’avais prédit la vieille. Allongé sur mon lit de mort, le voile de rage quitte mes yeux, et je me rends compte des erreurs que j’ai fait. Mais ceci est une autre histoire.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Le chateau d’Angers et la fin de la légende du roi Arthur

En effet, l’histoire ne s’arrête pas la, mais ce qui s’est passé ensuite se passe du coté anglais. Comme je vous le disais plus haut, si Lan Meri peut aller y faire un tour, elle se fera un plaisir de vous écrire le reste de la légende. En attendant, d’autres légende bretonne hante Brocéliande. C’est donc pour le moment la fin du roi Arthur. Mais pas la fin des contes et légendes. En espérant que vous avec aimée cette partie Française de la légende. N’hésitez pas à le dire en commentaire.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Comme d’habitude, je vous mets les liens des articles précédents :

8 – Morgane et le val sans retour
9 – Arthur et la légende de Tombelaine
10 –  Le château de la douloureuse garde
11 – Perceval et le Graal
12 – La découverte d’Arthur

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Et en attendant j’espère que vous avez aimé les photos du superbe château d’Angers prisent par Lan Meri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *