bannière les artistes

Interviews des artistes collaborant avec Lan Meri

Gwyneth Hulse Design

Comme pour Maggie, j’ai envoyé à Gwyneth une interview en anglais, et pareil je vous l’ai traduite mais en laissant les deux versions.

1/ Pouvez vous vous présenter?

Gwyneth Hulse Design est une petite entreprise familiale de travail du bois à Kerikeri en Nouvelle-Zélande. Nous sommes spécialisés en bijoux et petits produits d’intérieurs en bois natifs. Mon mari Dave, apporte une expérience en ingénierie, tandis que moi (Gwyneth) je suis experte en design. Notre design est basé sur le principe moderne de la simplicité, la géométrie et la célébration des matériaux naturels, qui donne à notre travail un design fort et une élégance simple.

1/ Could you introduce yourself?

Gwyneth Hulse Design is a small family woodwork business in Kerikeri, New Zealand. We specialise in jewellery and small homeware products made from native timbers. My husband Dave, brings a background in engineering, while my (Gwyneth) expertise is in design.
Our designs are based on the modernist principles of simplicity, geometry and the celebration of natural materials, which gives our work a strong design factor and a simple elegance.

2/ Quand avez vous commencez à faire des bijoux et pourquoi?

Initialement, j’ai commencée à travailler le bois dans la volontée de sauver les chutes des essences natives de la cheminée et dans un désir de créer des objets personnel de notre propre style chez nous. Mais il est vite apparu que c’était plus qu’un projet de passage et en 2014, sortant du hangar de ma cours, un business s’est développé.

2/ When did you start to make jewerly and why?

Initially, I (Gwyneth) began working with wood in order to save native timber off-cuts from the fire box and from a desire to create personal items of style in our home. But it soon became apparent that this was more than a passing project and in 2014, out of the backyard shed, it developed into a business.

3/ Comment décririez vous la Nouvelle-Zélande a des étrangers comme nous?

Pour moi c’est la maison, et je serais toujours de parti-pris, mais c’est ainsi que j’aimerais que les gens vois la Nouvelle-Zélande. Les habitants sont accueillant, divers et fière, notre pays est fais de grandes montagnes, magnifiques plages et immenses espaces.

3/ How do you describe New-Zealand to strangers like us?

For me it is home and I’ll always be biased, but this is how I’d like people to see New Zealand. The people are welcoming, diverse and proud, while our country is made up of grand mountains, beautiful beaches and wide open spaces.

4/ Que pensez vous de l'art en Nouvelle-Zélande

En comparant avec beaucoup d’autres pays notre art est relativement jeune (en tant que Nouvelle-Zelande) mais nous avons une vibrante et diverse communauté artistique. Notre scène artistique peut être assez distinctive, a cause de l’impact des performers Maori,venant du Pacifique, et des artistes visuels. La nature est notre environnement et apparaît dans notre travail, ce qui reflète a quel point les Kiwi aimes l’extérieur.

4/ What do you thing about the art in New Zealand

Compared to many other countries our art world is relatively young (as is New Zealand), but we have a vibrant and diverse art community. Our art scene can be quite distinctive, this is from the impact of Māori and Pacific performers and visual artists. The natural world and our environment are also common features in our work, which is a reflection of how New Zealander’s love the outdoors.

Maggie Covell Art

J’ai envoyé à Maggie l’interview ci-dessous pour qu’elle la remplisse en Anglais, la traduction est de moi. Je laisse les deux versions que tous le monde puisse profiter de lire ses réponses en langue originale.

1/ Pouvez vous vous présenter?

Bonjour, je m’appelle Maggie Covell et je me décrirais comme une artiste en arts visuelles de Nouvelle-Zélande. J’ai un background assez diversifié dans les arts, j’ai étudié et j’ai deux licence en histoire de l’Art et en littérature anglaise et j’ai aussi une Licence d’honneur en histoire de l’Art à l’université d’Otago (Note de la traductrice : la licence d’honneur est une licence à laquelle on a rajouté une année d’étude de deux semestres, l’un d’études et le deuxième de rédaction d’un mémoire) . Je suis aussi en train de passer mon Master en beaux arts à Auckland (Auckland University). Pour moi l’éducation a été un outil vital dans la façon dont j’approche mon travail et le développement de ma pratique. Je suis aussi la co-fondatrice d’un collectif d’art Glorybox, qui est basé à Dunedin. Nous avons organisés différents événements combinant la musique et l’art et nous avons aussi été impliqués dans certain festivaux de musique. Je préfère travailler à grande échelle c’est pourquoi j’adore le street art et j’ai été commissionnée pour faire différente pièce d’art de rue en Nouvelle-Zélande. Actuellement je suis basée à Rotorua (Bay of plenty) ou je finis des études en Business Créatif avant de commencer mon Master. J’ai récemment commencé à travailler avec des images projetées à grandes échelles dans une manière d’explorer les échelles (taille cinéma) et j’ai trouvé cette nouvelle partie d’art conceptuel vraiment stimulant.

1/ Could you introduce yourself?

Hi my name is Maggie Covell and I would describe myself as a visual artist from New Zealand. I have quite a diverse background in the arts, I have studied and have two degree’s in Art History and English Literature and I also have an Honours degree in Art History all from Otago University. I am also about to undertake my Masters Degree in Fine Art in Auckland (Auckland University). For me education has been a vital tool in how I approach my work and how I have developed my practice. I am also a co-founder of an Arts Trust Glorybox, which was based in Dunedin. We ran different live events combining music and art and I have also been involved in several music festivals. I prefer to work on large scale which is why I love the street art movement and I have been commissioned to do several street art pieces around New Zealand. Currently I am based in Rotorua ( Bay of Plenty region) where I am finished a Creative Business Graduate program before I enter into the Masters program. I have recently started working with projected images on large scale as a way to explore scale (cinematic sizing) and have found this new area of conceptual art very challenging.

2/ Quand avez vous commencez à dessiner et pourquoi?

Je dessine depuis que je suis enfant (aussi loin que je m’en souvienne) et j’utilisais le dessin comme un moyen de m’échapper et d’entrer dans un autre monde. Au fils des années j’ai utilisé différentes techniques et expérimentation que j’utilise toujours dans mon travail. Pour moi l’art c’est aussi une forme de communication que j’utilise pour éduquer et donner du pouvoir. Mon art est aussi incroyablement personnel j’y met toujours des parts de ma vie et de mon environnement. Je pense que les images sont très puissantes.

2/ When did you start to draw and why?

I have been drawing since I was a child (since I can remember) and I used it as an escapism as a way to enter another world. Over the years I have picked up different skills and experiences which, I always use as part of my work. For me art is also a form of communication so I use my images to educate and empower. My art is also incredibly personal I always have some part of my life/narrative and environment represented in it. I believe image is a very powerful medium.

3/ Comment décririez vous la Nouvelle-Zélande a des étrangers comme nous?

La Nouvelle-Zélande est un endroit mythique, une terre de montagnes sauvages et de grands espaces ou vous pouvez vous perdre dans sa beauté. La Nouvelle-Zélande est peut être vu comme deux petites îles, mais elle est pleine d’aventure, de cœur et de culture. Pour moi la Nouvelle-Zélande c’est ma maison, j’ai voyagé dans plusieurs destinations lointaines mais je me suis toujours retrouvée moi même en retournant à ma connections à la terre. La Nouvelle-Zélande est aussi très spirituelle il y a beaucoup d’histoires cachées ici dans les paysages et dans l’eau.

3/ How do you describe New-Zealand to strangers like us?

New Zealand is a mythical place, a land of wild mountains and wide open spaces where you can get lost in its beauty. New Zealand might be seen as two small Islands but its big on adventure, heart and culture. To me New Zealand is home, I have travelled to many far away places but have always found myself returning its the connection to the land. New Zealand is also very spiritual it has many stories hidden in its landscapes and waters.

4/ Que pensez vous de l'art en Nouvelle-Zélande

Bien que nous soyons assez loin d’endroit comme l’Amérique, les Royaumes-Unis, l’Europe nous sommes toujours en contact avec l’art contemporain mais, je pense que la distance (géographique) nous (Artistes Néo-Zélandais)fait être différents. Les Kiwis ont aussi un point de vue ferme nous n’avons pas peur de dire ce que nous voulons ou ce que signifie notre art. Il y a aussi une connexion forte avec la terre et la culture Maori (peuple indigène) nous donnes aussi une distance avec les autres types d’art visuels ou conceptuels. La dualité entre anciens et nouveaux est quelque chose que beaucoup d’artistes utilisent dans leur art.

4/ What do you thing about the art in New Zealand

Although we are quite far away from places like America, UK and Europe we are still in touch with contemporary art but, I think the distance (geographical location) makes our (NZ artists) different. New Zealander’s also have a strong point of view we are not afraid to say what we want or what we mean with our art. There is also a strong connection to the land and Maori culture (indigenous peoples) which also gives the work distance from other visual/conceptual types of art. The duality of old and new is something that many artists use in their work.

Pin It on Pinterest