Nouvelle-Zélande : Pauvre Morvac’h

Article pauvre Morvac’h publié initialement sur Facebook.

Je pense que mon van doit avoir quelques intérêts avec la nature. Ou alors j’étais fatigué… Mais je préfère la première version qui explique pourquoi mon van est allé câliner de son feu arrière gauche un arbre pendant que je tentais de nous sortir d’un chemin trop boueux pour que j’aille plus loin.

Enfin bon quelques soient les raisons les faits sont la. J’ai explosé mon feu arrière gauche…
Dans ce cas la plusieurs solutions se proposent après avoir grogné pendant 5 minutes.

Solution 1 : fondre en pleur et attendre que qqn vienne me sauver.
Bon… J’avoue étant au milieu de nul part dans un pays étranger… Et ayant un minimum de fierté personnelle. Je n’ai pas pris cette solution. Elle ne m’aurais servi a rien, et le mal était fait, pas de blessé, rien.

Solution 2 : Trouver un endroit ou dormir et y réfléchir a tête reposé.
J’ai préféré celle la. Même si je me suis vite rendu compte que dans le Northland en hiver tout est fermé… Et donc j’ai du retourner a mon camp de base Whangarei, ce qui fait que ce jour la j’ai du faire facile entre 300 et 400 km, dont une bonne partie de nuit. Au moins c’est bon maintenant je maîtrise bien la conduite, nuit et jour, gravel road aussi!

C’est donc après une bonne nuit de sommeil et un test chez un vendeur de pièce neuve, qui m’a confirmé que c’était hors de prix de me faire poser un phare neuf chez lui, que j’ai appelé une casse à Auckland, et la miracle ils en avaient un pour trois fois moins cher!

Une fois la pièce récupéré j’ai juste retroussé mes manches attrapé un tournevis, et après 5 minute je peux dire fièrement ; oui mon van? oui j’ai bricolé un peu dessus. 😉

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

EnregistrerEnregistrer

Les autres articles sur la Nouvelle-Zélande sont ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *