Présentation produit : He Tea Tree

Alors, on a déjà fait le beurre de Karité, l’Aloé Vera, maintenant passons a un produit un peu particulier, l’huile essentielle de Tea Tree.

Disclaimer : Une huile essentielle peut être un produit dangereux mal utilisé. Sur les enfants, et pour les femmes enceintes on ne l’utilise pas. Ou alors sous avis médical. Pareil pour les personnes souffrant de cancer hormone-dépendant.

Pour toutes les autres on respecte bien les règles d’utilisation de chaque huiles essentielles. En prenant en compte que ce ne sont pas les mêmes pour toutes.

Et dernier conseil, méfiez vous, parfois on a l’impression de ne pas utiliser souvent d’HE, alors qu’on en a dans la lessive, dans les produits de beautés, dans le liquide vaisselle, dans les produits de nettoyage. En effet beaucoup de recette fait maison ou pas forcément embarque des HE. Donc on peut vite faire une overdose.


Maintenant que ce petit disclaimer est passé, discutons de l’HE de Tea Tree en particulier.

Origine du Tea Tree

L’huile essentielle de Tea Tree, est extraite de certaines partie de l’arbre Melaleuca. On le trouve en Australie, et les aborigènes utilisent ses feuilles en infusion contre les rhumes et autres maladies du genre. 

Ses promesses

  • Antibactérien
  • Antimycosique
  • Antivirale
  • Radioprotectrice (Aiderait pour les brulures des rayons en radiothérapie)
  • Anti-inflammatoire

Vous l’aurez compris l’HE de Tea Tree, c’est un peu celle qui tue tout sur son passage. On peut l’utiliser par voie orale, par voie cutané et par inhalation. (En respectant bien sure les doses conseillées)

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Gmail
  • Evernote

Mon utilisation du Tea Tree

Contrairement aux autres produits que je vous dis présentée, je n’utilise pas le Tea Tree en priorité pour les cheveux, mais pour la peau.

En effet je l’utilise d’abord sur les rares boutons d’acnés que je peux avoir. J’en met un tout petit peu sur un coton tige et ensuite j’applique localement pur sur le bouton pour le sécher. Sinon cet été j’ai testé sur les boutons de moustiques, et c’est pas mal pour arrêter les démangeaisons.

Ensuite… quand même… je l’utilise aussi parfois sur les cheveux. Généralement dans mes masques de cuir chevelu, quand il me gratte un peu.

Pour finir je l’utilise aussi parfois dans ma machine à laver pour assainir un peu le linge.

Conclusion

Voila encore un produit que j’utilise depuis des années, et que je rachète. Comme d’habitude je prends celui d’Aromazone, mais vous pouvez en trouver partout, même en pharmacie.

Comme je le mettais plus haut je n’en fait une utilisation que occasionnelle, en faisant attention à ne pas trop en mettre. Pour les huiles essentielles, si vous avez des doutes sur leurs utilisations, n’hésitez pas à aller voir un phytotérapeute qui pourra vous guider en sécurité dans leur utilisation pour tous vos bobos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *